Que devient le plastique que la Malaisie ne sait pas recycler?

octobre 28, 2019 2 lecture(s)

océan de plastique Epanda

Pour ce nouvel article, nous sommes partis du constat alarmant qu’entre 1950 et 2015, c’est seulement 9% de la production totale du plastique qui a été recyclée; Sachant que nous sommes désormais sur un ensemble de 300 millions de tonnes de plastique produites chaque année.

Dans notre volonté de faire la lumière sur la chaîne de recyclage du plastique, nous avons souhaité approfondir certains points concernant les problèmes rencontrés par la Malaisie concernant la qualité/quantité des plastiques reçus (pour plus de précisions voir : On trie, mais ensuite)

 

montagne océan de plastique Epanda

 

Ainsi, comme nous l’avions dit, les importations de plastique ont triplé depuis 2016 en Malaisie. Pas tous ont été recyclés aux vues des masses trop importantes à gérer. Que sont-ils alors devenus ? 

Certains ont été brûlés, rejetant alors des dioxines (substances cancérigènes lorsqu’elles sont inhalées) ou des microparticules de plastique. Elles sont alors libérées dans l’atmosphère et s’y dissipent aux grès du climat (nuageux ou venteux).

Pour les autres, ils ont simplement été jetés dans l’océan. Et les conséquence dévastatrices sont désormais connues de tous. Car multiples sont les photos de tortues avalant un sac plastique pensant y voir une méduse, les baleines échouées, retrouvées le ventre plein de sacs de courses ou emballages de riz...

Les poissons aussi ingèrent du plastique, et certains de ces derniers terminent dans nos assiettes. 

Ainsi, d’après les chercheurs, un adulte absorbe en un an (ingestion + inhalation) jusqu’à 121 000 particules de plastique. La plupart de ces fragments sont excrétés par le corps humain, mais une partie, équivalente à 60 micro-particules, passerait dans le sang et s’accumulerait ainsi, chaque année dans nos corps. Impossible pour le moment d’en déterminer les conséquences, mais si elles ne sont pas absorbés dans les tissus et oubliés par notre corps, alors ces particules pourraient être à l’origine de diverses maladies et inflammations. 

 

Recycler ne suffit désormais plus, c’est un leurre. Le temps est désormais au zéro déchet : Pas de surplus d’emballage, afin de limiter au maximum cette production dévastatrice de plastique. 

 

Et donc, quoi de neuf du côté des engagements écolo de Epanda ?

 

livraison Epanda

 

A venir très prochainement :

 

* Fabrication de nos boîtes de cotons-tiges en amidon de maïs, 100% biodégradable. 

* Des envois minimalistes :

- Une simple boîte en carton, fabriquée en Europe, à partir de papier recyclé à 90% le restant provenant de forêts gérées durablement. L’encre utilisée est végétale. (Ma petite astuce : les conserver pour de prochains envois EBAY ou VINTED, ou pour ranger les décos de Noël.)

- Pas d’emballages plastique.

- Nos articles sont emballés dans du papier pour être protégés dans le transport (pareil, on emballe les boules du sapin avec!)

* Nos pailles et cotons démaquillants sont fournies avec des pochettes en tissus.

 

Et vous, que faites-vous pour le planète?

1 Réponse

Mathilde Chirly
Mathilde Chirly

octobre 28, 2019

Bonne idée pour emballer les décos de Noël, moi j’utilise les boites pour mettre des cadeaux dedans ca fait plus joli sous le sapin.
Et sinon je marche à pied dès que je peux, je trie, et j’utilise aussi mon vélo pour aller au travail !

Laisser un commentaire

S'inscrire